Mets-moi une moresque tiens ! par marsemd2013

Publié le par MarsEMD2013

Bonjour Pierre, merci de nous accorder cet entretien. Tout d’abord de quelle région êtes-vous originaire ?

Je voudrai tout d’abord vous remercier de consacrer autant d’énergie et de passion à notre projet. Je suis un homme du sud-ouest de la France, plus précisément de Pin Balma, une petite bourgade de 904 âmes au nord-est de Toulouse. Désormais je fais mes études à Marseille depuis 5 ans et me considère pleinement du sud-est de la France.

Justement, doit-on parler du sud de la France ou des suds de la France ?

C’est une question forte intéressante et je vous remercie de me la poser. Je crois qu’il existe plusieurs suds. Mais cette différence ne se cantonne pas uniquement à l’ouest et à l’est. Il existe une multi culturalité au sein même d’une région. Par exemple dans le sud-ouest, nous avons les Bordelais, les Basques, les Toulousains, les Ariègeois, les Aveyronnais etc…Tous ont des mode de vie différents, souvent dû à l’histoire, aux conditions géographiques etc…Il existe même une différence culturelle au sein même d’une ville. Il n’y a qu’à regarder Marseille. Il existe autant de culture que d’arrondissement. Les habitants du Panier ne sont pas les mêmes que ceux des quartiers des Goudes, ceux du Prado sont différents de ceux des quartiers Nord.

Si vous voulez mon avis, le sentiment d’appartenance au sud de la France n’est qu’un effet d’une lutte contre les forces du mal du Nord de la France. (rire)

Comment est venue cette idée de créer un blog sur le sud de la France ?

Cette idée murie depuis quelques temps déjà dans notre esprit. C’est à force de raconter notre histoire, notre culture que l’envie nous est venue. Avec mes collaborateurs de marsemd2013 nous avions une envie forte de rendre hommage à cette région et à tout ce qu’elle nous apporte au quotidien.

Pourquoi avoir choisi ce modèle de blog et non pas un site ?

Le blog nous semblait être le meilleur moyen pour nous d’être actif au quotidien et d’avoir de l’interaction entre nous et nos internautes. Un blog offre une proximité avec le lecteur et selon moi est un peu moins flambant qu’un site internet. Honnêtement nous avons voulu attacher plus d’importance au contenu plutôt qu’à la forme. Même si le design est une chose importante pour que le lecteur se sente chez lui, qu’il ait envie de se mettre en pantoufle et qu’il s’installe chez nous pour un petit moment.

De plus nous utilisons beaucoup les réseaux sociaux pour solliciter les personnes qui nous suivent. A tel point qu’il arrive que de nos amis qui nous suivent écrivent des articles pour nous.

Faire la promo du sud de la France était-il l’objectif numéro un ?

Notre but premier n’était pas vraiment de faire de la promotion même si de fil en aiguille c’est ce qui se passe. Notre but premier c’est de partager des « billets d’humeur », de partager avec les lecteurs ce qui nous plait. C’est vraiment l’esprit sud que marsemd2013 a voulu mettre en avant : le partage, la convivialité, l’amitié…

Nous cherchons à mettre le doigt sur des détails que des personnes non initiées ne voient pas forcément. Enfin, l’interaction avec nos abonnés est un objectif réel. S’ils sont heureux de nous lire, nous sommes heureux !

Vous concentrez vous sur des thèmes en particuliers ou vous laissez vous guider par vos envies ?

Comme je vous ai dit, nous traitons de la vie quotidienne du sud de la France. Nous abordons donc tous les sujets qui concernent la vie d’un sudiste. En revanche, les sujets sont très vastes et nous avons nos préférences, je dirai même plus nos spécialités. Je pense à la gastronomie, le rugby, les bringues, l’esprit décalé des gens d’ici…. Bref nous sommes épicuriens et on l’assume.

Décrivez nous votre journée sudiste type…

Vaste programme ! Je dirai qu’une journée type serait de se réveiller  et prendre son petit déjeuner dans un Mas Provençal bordé de champ d’oliviers et de lavandes au son des cigales. Puis une ballade dans les Calanques de Marseille suivi d’un petit bain dans les eaux turquoises de Port-Miou. Ensuite direction Sète pour déguster un verre de rosé bien frais accompagné de quelques fritures de poisson. Puis direction Toulouse pour un déjeuner autour d’une assiette de charcuterie, d’un cassoulet et d’un bon vin de Cahors. Puis départ vers les Landes pour une partie de beach rugby sur les plages d’Hossegor. Et pour finir la journée, un apéro tapas sangria au « 100 marches » à Biarritz face à un coucher de soleil sur l’océan.

En effet, quel programme ! Et quelle diversité de paysages !

Avec mes amis de marsemd2013 et chez tous les sudistes c’est ce que nous aimons le plus ! Il vous suffit de 6h de voiture pour rencontrer les vagues majestueuses de l’Océan Atlantique, de se perdre dans les vignobles admirables du Bordelais, d’admirer les sommets aiguisés des Pyrénées, de s’égarer dans le bleu turquoise de la Grande Bleue et de s’évader dans les grands espaces des Alpes du Sud.

Bien, pour finir sur une note un peu sérieuse, l’équipe de marsemd2013 nous la régale avec le blog marsemd2013 sud tendance. Y a-t-il des projets pour l’avenir ? Avec la même équipe ?

Bien sûr que nous avons des projets. La fin de nos études approchant à grands pas. En revanche rien n’est encore bien ficelé donc vous comprendrez que je ne peux pas vous en parler en détails. Mais ça promet d’être un sacré truc.

Merci beaucoup de vos réponses, nous voilà mieux informé sur votre blog.

Avec plaisir, on se revoit pour de prochains projets

 

 

Pierre de marsemd2013

Pierre de marsemd2013

Publié dans culture

Commenter cet article