La Sainte Victoire

Publié le par CAP EMD

La Sainte Victoire

Nul ne peut prétendre connaître le Pays d’Aix en Provence sans avoir déjà admiré, gravi, envié ce mont magnifique qu’est la Sainte Victoire. Bon nombre d’amoureux de la Provence lui ont rendu hommage. Certains par de magnifiques représentations artistiques comme le célèbre peintre impressionniste Paul Cézanne, amoureux sans limites du sud est de la France. Il déclarait à ce sujet: "Longtemps je suis resté sans pouvoir, sans savoir peindre la Sainte-Victoire.« Bel hommage d’un artiste, subjugué par cette beauté sans failles.

De nombreux photographes, amateurs ou professionnels ont eux aussi tenter de saisir la représentation la plus somptueuse de ce sommet, mythe absolu des terres Aixoises. La photographie de ce lieu magique est un exercice des plus périlleux. Les photographes, prêt à saisir le moment parfait, se voient confronter à la réalité du « one shot ».

Cette merveille ne laisse à ses amateurs de jolies paysages qu’une chance de saisir son plus beau portrait, tant la lumières, les couleurs, les reliefs changent en fonction de l’heure, de la météo, de la saison…

Certains intrépides, pour rendre un hommage à leur manière à cette Toute Belle, enfilent leurs chaussures de marches, sac à dos dans lequel trône un délicieux pic nique, sorte de repas de fête à déguster pour célébrer l’ascension de cette Sainte. Les plus téméraires d’entre eux auront gravi la « route jaune », la plus sportive des routes. Quel plus beau hommage peut-on rendre à un sommet que celui de la sueur, de la peur, des larmes et de l’effort ? Mais l’aventure en vaut le coup c’est certain ! Peut d’aventurier peuvent se venter d’avoir toucher cette croix qui représente pour beaucoup la plus extraordinaire des quêtes de la Provence !

La Sainte Victoire

Commenter cet article